pour la branche du Travail Temporaire
Corse
Notre activité > Nos études emploi - formation
Augmenter la taille du texte Diminuer la taille du texte Imprimer Envoyer Partager

Les études sur les compétences des intérimaires dans l'industrie et la logistique

 

 

Le numérique et la transition écologique sont aujourd’hui au coeur de l’évolution des organisations et des emplois des entreprises utilisatrices d’intérim.

Ces évolutions doivent être accompagnées conjointement par les branches professionnelles concernées et les professionnels du recrutement et de l’intérim.

C’est pourquoi la branche du Travail Temporaire a mis en oeuvre une démarche inédite de dialogue et de partage sur les évolutions métiers et sur les nouveaux parcours de formation à engager, pour répondre aux mutations.

La CPNE (Commission paritaire nationale de l'emploi) de la branche du Travail Temporaire composée de Prism’emploi et des organisations syndicales de salariés a signé en 2018 un accord d’Engagement de Développement de l’Emploi et des Compétences (EDEC) avec le Ministère du Travail/DGEFP.

AKTO (Réseau FAF.TT) porte aujourd’hui ce projet soutenu dans le cadre du Plan d’Investissement dans les Compétences (PIC) et qui vise à développer l’emploi et les compétences dans la branche.

Innover et partager avec les branches utilisatrices d’intérim

A travers cet accord, l’enjeu est double pour la branche et le Ministère du Travail/DGEFP. Il s’agit :

  • d’innover en construisant les outils nécessaires au suivi des mutations en cours (études, formations modulaires)
  • et de les partager au niveau national avec les branches qui ont recours aux professionnels du recrutement et de l’intérim.

 

Un projet en 3 volets centrés sur l’industrie et la logistique

L’intérim étant une forme d’emploi répandue dans de nombreux secteurs utilisateurs, la branche a fait le choix de répondre en premier lieu aux enjeux de l’évolution des compétences et de sauvegarde des savoir-faire des salariés intérimaires dans l’industrie et la logistique, deux secteurs clés pour l’intérim.

Cette démarche doit également leur permettre de viser l’acquisition de qualifications.

De façon opérationnelle, le projet de la branche décline l’accord-cadre en 3 volets :

  • Volet 1 : Deux études sur l’évolution des compétences sur deux secteurs clés pour l’intérim (Industrie et Logistique). 

  • Volet 2 : Des expérimentations de parcours de formation innovants mis en place dans deux bassins d’emplois pilotes : à Lille Métropole pour le secteur de l’industrie et à St-Martin-de-Crau pour le secteur de la logistique. 

    Sur la base des enseignements tirés des études prospectives et diagnostics territoriaux conduits dans le cadre de l’EDEC, l’objectif est de permettre à des salariés intérimaires constitués en groupes pilotes, de développer des compétences socles (en lien avec les nouveaux besoins en compétences liés aux transitions numérique et écologique) et des compétences techniques (en cohérence avec les besoins exprimés par les agences d’emploi et les entreprises utilisatrices).
    La priorité est donnée aux salariés intérimaires expérimentés dans une perspective d’évolution de leur qualification avec une préoccupation de sauvegarde de leurs compétences – savoirs et savoir-faire.

  • Volet 3 : Le déploiement d’une centaine de parcours de formation modulaires au niveau national.

 

Etudes, diagnostics et outil

Etudes sur l'évolution des compétences

Deux études prospectives sur l’évolution des emplois intérimaires dans l’industrie et la logistique ont été réalisées, avec un focus plus particulier sur l’industrie agroalimentaire et l’industrie aéronautique.

Elles investiguent l’impact du numérique et de la transition écologique sur les activités et les environnements industriels et logistiques.

Emplois types analysés :

  • dans la logistique : agent logistique / manutentionnaire, préparateur de commandes, cariste, magasinier
  • dans l'industrie : Industrie agroalimentaire : opérateur de production, agent de maintenance, conducteur de machine - Industrie aéronautique : soudeur, ajusteur monteur, opérateur d’usinage

 

Consulter la synthèse des études prospectives

sur l'évolution des emplois intérimaires dans l'industrie et la logistique

 

 

 

Consulter l'étude prospective 

sur l’évolution des emplois intérimaires dans l’industrie

 

  

 

Consulter l'étude prospective

sur l’évolution des emplois intérimaires dans la logistique

 

 

Diagnostics territoriaux sur la demande d'emploi et de compétences

En croisant les regards des agences d’emploi, des entreprises utilisatrices d’intérim locales et des acteurs emploi-formation du territoire, AKTO a réalisé un diagnostic sur les évolutions de la demande d’emploi et en compétences liée au digital et à la transition écologique sur chaque bassin d’emploi pilotes : Lille Métropole (industrie) et Saint-Martin-de Crau (logistique).

AKTO a ensuite identifié avec les agences d’emploi des métiers cibles et des passerelles métiers pour accompagner les mobilités des intérimaires du territoire.

 

Consulter le diagnostic territorial sur les impacts de la transition numérique sur les compétences et les métiers de l'industrie sur le bassin d'emploi de Lille métropole (Hauts-de-France)

 

 

 

Consulter le diagnostic territorial sur les impacts de la transition numérique sur les compétences et les métiers de la logistique sur le bassin d'emploi de Saint-Martin-de-Crau (PACA)

 

 

 

Un outil de promotion des métiers de la logistique 

Développé par AKTO, Cap logistique est un outil numérique à destination des salariés intérimaires et futurs entrants, dédié à la promotion et à la découverte des métiers de la filière logistique et de leurs évolutions techniques. 

En savoir plus sur sur Cap logistique

 

Augmenter la taille du texte Diminuer la taille du texte Imprimer Envoyer Partager
Mis à jour le 22/10/2020

Voir aussi

Les données emploi-formation-intérim au National

Retrouvez ici les chiffres emploi formation intérim.

le 03/01/2019