Fonds d’assurance formation du travail temporaire
Auvergne-Rhône-Alpes
Accueil > Partenaires > Nos partenaires
Augmenter la taille du texte Diminuer la taille du texte Imprimer Envoyer Partager

L'ANLCI

Logo ANLCI fd blanc    LE FAF TT

Objectifs du partenariat
L’ANLCI et le FAF.TT mettent en commun leurs savoir-faire et leurs expériences au service des acteurs de la branche professionnelle. Il s’agit notamment de déployer leurs moyens pour répondre aux attentes des entreprises de travail temporaire qui souhaitent agir face aux besoins de leurs salariés intérimaires en matière de compétences clés et s’investir dans leur formation.

Les actions liées à la convention

  • Informer et former les permanents des entreprises de travail temporaire par des sessions de formation d’une journée
  • Former le réseau de conseillers et de délégués en région du FAF.TT
  • Mettre en œuvre des actions de formation pour les salariés intérimaires
  • Développer les partenariats avec les acteurs locaux


Bilan des années précédentes
Depuis 2007, le partenariat a permis de :

  • Sensibiliser les entreprises de travail temporaire par les réunions co-animées par les correspondants de l’ANLCI et les conseillers en région du FAF.TT
  • Créer des outils à l’usage des permanents des agences d’emploi pour repérer les situations d’illettrisme (vidéo, guide "Des clés pour agir", module de sensibilisation)
  • Former les permanents des agences d’emploi lors d’une journée « agir contre l’illettrisme ».

L'ANLCI
L’Agence nationale de lutte contre l’illettrisme - ANLCI - a été créée en fin d’année 2000 sous la forme d’un groupement d’intérêt public, dans le but de fédérer et d’optimiser les moyens de l’Etat, des collectivités territoriales, des entreprises et de la société civile en matière de lutte contre l’illettrisme. Plus d'informations sur son site internet.

Mots clés : Illettrisme , Partenariats
Augmenter la taille du texte Diminuer la taille du texte Imprimer Envoyer Partager
Mis à jour le 12/11/2013

A Télécharger

Voir aussi

Nouveauté

Le FAF.TT poursuit sa lutte contre l'illettrisme

Parce que l'illettrisme est un problème bien présent en France mais sous-estimé et tabou, parce qu'il touche 2 500 000 personnes en France et 9% des salariés intérimaires, parce qu'il est difficilement repérable, le FAF.TT agit depuis 2007 dans le cadre du programme Langue et Compétences, cofinancé par le FPSPP et le FSE.

le 19/10/2013
Lire la suite