Fonds d’assurance formation du travail temporaire
Le FAF.TT > Actualités
Augmenter la taille du texte Diminuer la taille du texte Imprimer Envoyer Partager

Bilan de la POEC en 2013 - un dispositif d'insertion à forte valeur ajoutée qui a rencontré son public

La POEC (Préparation Opérationnelle à l’Emploi Collective) est un dispositif de formation permettant aux demandeurs d’emploi d’acquérir les compétences requises pour occuper des emplois correspondant à des besoins identifiés par la branche du travail temporaire.

La POEC a été mise en œuvre dans la branche du travail temporaire en septembre 2013. En 4 mois, à fin 2013, 621 personnes avaient intégré le dispositif. Le bilan réalisé en début d’année 2014 fait ressortir cinq points essentiels, qui ont contribué au succès du dispositif dans la branche.

1)      Un dispositif à forte valeur ajoutée pour les agences d’emploi et les territoires

Pour les agences d’emploi, le dispositif permet des périodes d’emploi négociées et donc plus longues, la possibilité de période de formation pratique en entreprise et une complémentarité avec les dispositifs de la branche du travail temporaire.

Pour les territoires, ce dispositif  s’inscrit dans les démarches de GPECT. Il favorise la multiplication des échanges entre acteurs du territoire dans une dynamique partenariale et une démarche compétences des agences d’emploi est encouragée.

2)      Une démarche très qualitative

  • Chaque stagiaire est parrainé par une agence d’emploi en amont de la formation qui s’engage à lui proposer un emploi à l’issue de la formation. (Les formations sont adaptées aux besoins des entreprises et des territoires.)
  • Pour chaque formation, des organismes de formation référencés par le FAF.TT sont proposés.
  • Pour chaque groupe de formation, un diagnostic territorial est réalisé, mobilisant tous les acteurs du territoire.

Pour déployer le dispositif, le FAF.TT a mis en place un process qualité ambitieux qui implique l’ensemble des acteurs des territoires :

  • Un Comité Technique national hebdomadaire qui valide les projets, au cas par cas, en concertation avec les acteurs du territoire,
  • Des équipes dédiées à l’animation, à l’instruction et au suivi administratif du dispositif,
  • Des bilans intermédiaires et finaux systématiques,
  • Une évaluation automatisée « à chaud » auprès des stagiaires,
  • Des engagements forts d’emploi et un suivi de l’insertion.

3)      Des profils de bénéficiaires en phase avec les objectifs du dispositif

Le bénéficiaire type d’une POEC dans le travail temporaire :

  • Un homme (72%)
  • Jeune (43% ont moins de 26 ans)
  • De niveau IV ou V (69%)
  • Ouvrier non qualifié (49%)

10% des bénéficiaires sont des demandeurs d’emploi de longue durée.

4)      Des stagiaires satisfaits de leur formation

image poec 1

  image poec 2image poec 3

5)      Des projets ambitieux pour 2014

Pour 2014, le FAFT.TT a lancé un nouveau projet de 2 500 POEC d’une durée moyenne de 280h.

Dans le cadre :

  • D’une logique collective avec le partage des diagnostics pour une ingénierie de territoire ;
  • D’une ouverture du dispositif accrue aux PME ;
  • D’une harmonisation des pratiques territoriales afin d’accroitre la lisibilité du dispositif, notamment pour les PME ;
  • Du déploiement de la POEC sur de nouveaux territoires en favorisant les échanges avec les partenaires régionaux de l’emploi et de la formation.

 

Mot clé : POE
Augmenter la taille du texte Diminuer la taille du texte Imprimer Envoyer Partager
03/07/2014

No comments

*
Clear
*
Clear
*
Clear
Clear