Fonds d’assurance formation du travail temporaire
Home > Particuliers
Augmenter la taille du texte Diminuer la taille du texte Imprimer Envoyer Partager

Mission Jeunes - Notre job : leur emploi

Le 4 juin dernier, la DGEFP, Prism’emploi et l’Union Nationale des Missions Locales ont signé un accord de coopération marquant leur engagement pour améliorer l’accès à l’emploi des jeunes non qualifiés entrés dans le dispositif Garantie Jeunes. Un premier pas dans la mise en œuvre de Mission jeunes, démarche d’accompagnement global des jeunes vers l’emploi portée par le FAF.TT.

Basée sur une démarche adaptée au marché du travail, Mission Jeunes vise à mettre en place un partenariat renforcé entre le FAF.TT, les missions locales, le Fastt et l’ensemble des acteurs locaux de l’emploi et de la formation pour co-construire des parcours individualisés, et préparer les jeunes intérimaires à intégrer le monde du travail.
L’originalité et la force de Mission Jeunes résident dans une approche globale qui s’appuie sur l’analyse des perspectives d’emploi de chaque territoire et sur la complémentarité d’action des différents partenaires. Cette action concertée doit permettre d’améliorer les opportunités d’accès à l’emploi durable des jeunes accompagnés par les missions locales, de mobiliser les missions d’intérim pour leur permettre d’accéder à de premières expériences professionnelles, et d’assurer la continuité des parcours professionnels en prenant en compte l’ensemble des freins à l’accès à l’emploi (qualification, logement, mobilité, garde d’enfants, mutuelle, etc.).

Mission Jeunes s’inscrit dans un processus qui :
1. Identifie les besoins en compétences  dans les entreprises et sur les postes de travail
2. Identifie et partage les prérequis attendus sur les postes de travail
3. Repère les jeunes correspondant à ces prérequis
4. Outille les jeunes sur la formalisation et la valorisation de leur projet professionnel
5. Organise et multiplie les rencontres entre le public jeune et le monde de l’entreprise
6. Sensibilise le public jeune sur la découverte des codes de l’entreprise
7. Former les jeunes au socle de connaissances et de compétences ou à un premier niveau de qualification

Pour cela, les partenaires mettent à la disposition des jeunes intérimaires un bouquet de services dédiés, modulables en fonction de leur situation : périodes de mise en situation en milieu professionnel, sas de préparation à l’intégration dans l’emploi, Mission Possible (formation à distance qui permet aux salariés d’acquérir un socle commun de compétences pour assurer une mission d’intérim en autonomie, entrer sur une formation qualifiante, sécuriser leurs parcours professionnels...), points conseil du Fastt et accès à leurs différents services (garde d’enfant, permis à 1€, logement…), parrainage, organisation d’ateliers découverte (Intérim, secteurs d’activité, métiers, entreprises qui recrutent)…

Mission Jeunes est d’ores et déjà déployé en région Provence-Alpes Côte d’Azur, avec le soutien du Conseil Régional.

Travail temporaire et emploi des jeunes : le « work first »
Selon le Baromètre Prism’emploi-Opinion Way, « Les Jeunes et l’emploi », 90% des jeunes interrogés jugent que l’intérim est un bon moyen d’acquérir une expérience professionnelle. Plus généralement, le travail temporaire joue un rôle reconnu dans l’accès des jeunes à l’emploi durable, grâce à sa bonne connaissance des besoins en qualification sur une maille très fine au niveau des territoires. Il permet :
• D’accéder à une première expérience professionnelle
• De découvrir un métier
• De multiplier les expériences professionnelles
• De s’intégrer dans des environnements de travail différents
• De confirmer un projet professionnel ou se réorienter
• D’avoir un revenu et d’être autonome

Près de 37% des intérimaires ont moins de 30 ans et 40% des formations financées par les agences d’emploi bénéficient à des jeunes de moins de 25 ans dans des domaines aussi divers que le transport, la manutention, le magasinage, le commerce, la vente, les technologies industrielles fondamentales, l’électricité…
Plus de 92 000 jeunes suivis par les missions locales ont effectué une mission d’intérim  (Source : DGEFP, 2012) et près d’un jeune sur huit accompagné par une mission locale effectue au moins une mission d’intérim

Une articulation avec la Garantie Jeunes
Mission Jeunes vient en appui de la Garantie Jeune dans les dix territoires pilotes où celle-ci est déployée. Cette démarche mise en œuvre par l’Etat propose :
• Un accompagnement renforcé des jeunes de moins 26 ans par les missions locales avec pour objectif le développement de l’autonomie et le retour à l’emploi
• Un contrat d’engagements réciproques signé entre le jeune et la mission locale
• Une garantie de ressources  pendant la durée de l’accompagnement

 

Graph jeunes

 

Retour à la newsletter >

Mots clés : Jeune , Partenariats
Augmenter la taille du texte Diminuer la taille du texte Imprimer Envoyer Partager
18/06/2014

No comments

*
Clear
*
Clear
*
Clear
Clear