Fonds d’assurance formation du travail temporaire
Accueil > Particuliers
Augmenter la taille du texte Diminuer la taille du texte Imprimer Envoyer Partager

1 000 parcours en Franche Comté : zoom sur l'action du Fastt

Depuis 2011, le FAF.TT et le Conseil Régional de Franche-Comté développent un partenariat particulièrement fort dans le cadre du projet 1 000 parcours pour sécuriser les parcours professionnels des salariés intérimaires. Depuis début 2013, le Fastt participe également au dispositif pour apporter des réponses concrètes et personnalisées aux problématiques extra professionnelles rencontrées par les intérimaires franc-comtois (transport, logement, santé etc.).


Qu'est ce que 1 000 parcours ?
En 2011, l’Etat, le Conseil Régional de Franche-Comté et les partenaires sociaux ont signé un protocole pour une expérimentation en faveur des salariés et des entreprises touchés par la crise en Franche-Comté. L’objectif de « 1000 parcours » est de sécuriser les parcours professionnels des salariés intérimaires franc-comtois peu ou pas qualifiés en leur permettant de développer leur employabilité. Le dispositif vise une continuité du parcours professionnel alternant des périodes de mission d’intérim et de formation.
La Région cofinance les parcours de formation. Le projet est soutenu par le Prism’emploi de Franche-Comté et bénéficie également de la participation du Fastt. Le FPSPP intervient également en soutien financier du projet.

Quelques chiffres
Fin juin 2013 :
- 162 salariés sont engagés dans l’expérimentation (dont 78% d’hommes, d’une moyenne d’âge de 31 ans et dont 35% sont de niveau VI)
- 33 340 heures de formation ont été réalisées
- 150 actions de formation sont terminées
- 101 projets de parcours sont identifiés

Zoom sur l'action du Fastt
« L’objectif de notre action est de proposer un diagnostic personnalisé aux intérimaires inscrits dans la démarche pour repérer et trouver une solution aux problèmes périphériques qui freinent leur employabilité » explique Jean-Marc Soulodre, Responsable Développement, Innovation et Communication du Fastt.
Concrètement ce diagnostic personnalisé se déroule en plusieurs étapes. Lorsque le salarié signe la charte d’engagement 1 000 parcours, il est invité à répondre en ligne à 7 questions. Un conseiller du Fastt réceptionne ce questionnaire et réalise un travail personnalisé préalable à un entretien téléphonique qui intervient dans les 24 heures aux horaires souhaités par le salarié. Le conseiller du Fastt peut ainsi proposer des solutions adaptées sur les thèmes de la mobilité, la garde d’enfant, le logement et la santé.
« Nous cherchons à apporter une réponse territoriale qui soit vraiment adaptée aux besoins de l’intérimaire. Pour cela nous essayons de tisser un maillage de partenariats et d’établir une cartographie des dispositifs et des acteurs pouvant proposer des solutions. Par exemple, nous travaillons avec Crèches Baby & Co en partenariat avec la CAF du Doubs pour proposer aux intérimaires un service de dépannage de garde d’enfant en crèche. Nous avons également rencontré l’agence Immobilière à Vocation Sociale pour travailler sur les freins liés au logement » explique Jean-Marc Soulodre.
Depuis le début de l’année, période à laquelle nous avons démarré l’expérimentation, 36 entretiens téléphoniques ont été réalisés et le bilan est concluant : « Nous avons de très bon retours des bénéficiaires du diagnostic qui sont globalement très satisfaits de l’échange qu’ils ont eu avec notre conseiller. Ce partenariat nous permet d’aborder la sécurisation des parcours professionnels de façon plus globale en proposant une offre à haute valeur ajoutée combinant emploi, formation et sécurisation socioprofessionnelle. Tout cela en fait un dispositif très pertinent » conclue Jean-Marc Soulodre.
La Région Franche-Comté souligne également la pertinence de cette synergie entre le Fastt et le FAF.TT et Denis Sommer, Vice-Président du Conseil régional n’hésite pas à qualifier le dispositif d’« avant-gardiste ».

Augmenter la taille du texte Diminuer la taille du texte Imprimer Envoyer Partager
04/09/2013

Voir aussi

Nouveauté

Conseil Régional : un engagement "fort" dans 1 000 parcours

Le programme « 1000 parcours en Franche-Comté » est né de la volonté du Conseil régional de Franche-Comté de développer les compétences des salariés intérimaires du territoire dans des emplois transversaux. Entretien avec Denis Sommer, Vice-Président du Conseil Régional.

le 17/04/2013
Lire la suite

Aucun commentaire

*
Effacer
*
Effacer
*
Effacer
Effacer