Fonds d’assurance formation du travail temporaire
Accueil > Particuliers
Augmenter la taille du texte Diminuer la taille du texte Imprimer Envoyer Partager

Expérimentation d'un nouveau référentiel "FOS opérateur dans l'industrie"

Nouveau référentiel « FOS opérateur dans l’industrie » : de quoi s’agit-il ?

Ce nouveau référentiel propose de former des salariés migrants pendant une durée de 329 à 497 heures au français à visée professionnelle pour réaliser des missions d’opérateur dans l’industrie. Une annexe du référentiel présente le lexique propre au secteur de l’industrie automobile, mais il peut être adapté à d’autres secteurs industriels. Ce référentiel peut être utilisé tant  pour développer une compétence linguistique et technique dans un secteur industriel que pour faciliter le passage d’un secteur industriel à un autre. Financé par la DAAEN (Direction de l’Accueil, de l’Accompagnement, de l’Etranger et de la Nationalité)  du Ministère de l’intérieur, il a été produit par Ei Groupe.

Une première expérimentation concluante en Ile-de-France

image référentiel FOS

Vendredi 18 avril,  la formation de 385 heures s’est terminée pour les 9 salariés intérimaires de l’agence RANDSTAD de Poissy. Identifiés par leur responsable d’agence Cyril Haddadi, ils ne maîtrisaient pas suffisamment la langue française, surtout écrite, pour pouvoir passer les tests de recrutement, lire les fiches de production, comprendre les consignes de sécurité écrites, … L’objectif principal était donc de maîtriser l’écrit et notamment le lexique professionnel propre à industrie automobile. L’équipe pédagogique souligne le sérieux et la bonne dynamique du groupe qui leur ont permis de progresser. La co animation du formateur du domaine professionnel et de la formatrice en Français Langue Etrangère (environ 30% de la durée de la formation) a produit ses effets : Ils sont aujourd’hui en capacité d’écrire et de lire et tous ont validé leur SST.

Ils ont aussi utilisé « Mission Possible », le programme du FAF.TT destiné à se préparer à une première mission. Cela a amené la quasi-totalité du groupe à utiliser un ordinateur pour la première fois.

C’est confiants qu’ils ont terminé leur formation comme ils ont pu le dire lors du bilan final de la formation qui s’est déroulé dans les locaux de l’AFPA de Magnanville. Ce bilan a réuni  les représentants de RANDSTAD Cyril  Haddadi - Responsable d’agence , Fabrice Mazoyer - Responsable du Développement et des compétences intérimaires région Ile de France ,  Franck Guérin, représentant  PSA  ainsi que  Chantal Ors et Céline Jacobs pour le FAF.TT  autour des stagiaires et de l’équipe pédagogique de l’AFPA.

Les bases sont acquises, aux salariés de continuer à développer leur maîtrise de la langue française. Franck Guérin représentant PSA leur a rappelé que c’est au quotidien qu’ils peuvent se perfectionner en lisant, en parlant avec les francophones…. Il souligne aussi qu’ils seront particulièrement suivis lors de leur intégration chez PSA qui se fera par groupes de deux ou trois.

Au 28 mai, l’un est en CDD de trois mois dans un autre secteur que l’industrie automobile et cinq d’entre eux ont déjà intégré PSA en mission d’intérim.

Zoom sur les formations FOS (Français sur Objectifs Spécifiques) :

Il s’agit d’actions de formation à visée professionnelle qui construisent et renforcent les compétences linguistiques directement associées aux compétences techniques pour exercer un métier. Le FAF.TT met à disposition des entreprises trois référentiels pour les métiers de préparateur de commandes, maçon VRD et opérateur dans l’industrie.

 
Pour en savoir plus sur le programme Langue et Compétences dans l'intérim du FAF.TT : cliquez ici.
                                                                                       
 
 
Mots clés : Illettrisme , Partenariats
Augmenter la taille du texte Diminuer la taille du texte Imprimer Envoyer Partager
04/06/2014

Aucun commentaire

*
Effacer
*
Effacer
*
Effacer
Effacer