Fonds d’assurance formation du travail temporaire
National
Accueil > Particuliers > Connaître vos droits > Vous êtes intérimaire > La validation des acquis de l'expérience
Augmenter la taille du texte Diminuer la taille du texte Imprimer Envoyer Partager

La Validation des Acquis de l'Expérience

La VAE vous permet de valider les acquis de votre expérience en vue d’obtenir, en totalité ou en partie, une certification (un diplôme, un titre à finalité professionnelle ou un certificat de qualification) figurant au Répertoire national des certifications professionnelles. Pour en bénéficier, vous devez justifier d’au moins trois ans d’expérience (professionnelle, extra-professionnelle, bénévole) en rapport avec la certification visée.

Avant de déposer un dossier au FAF.TT, vous prenez contact avec l’organisme qui délivre la certification.

  • Il vérifie que vous répondez aux conditions d’accès à la VAE.
  • Vous choisissez avec lui la certification ou la partie de la certification que vous souhaitez valider.
  • Il vous indique la procédure à suivre pour valider la certification.
  • Il vous précise les dates des épreuves et de réunion du jury, etc.

Les conditions d’accès

Respecter le délai Vous devez déposer votre demande d’autorisation d’absence en cours de mission ou dans un délai maximum de trois mois après votre dernier jour de mission.

Respecter le délai de franchise.

Vous ne pouvez pas demander plus d’un congé VAE dans la même entreprise sur une période d’un an.

La demande d’autorisation d’absence

C’est le document qui vous permet de demander à votre employeur l’autorisation de prendre un congé VAE. Votre demande doit être déposée auprès de votre agence au plus tard 60 jours avant le début de votre congé VAE. L’ETT dispose de 30 jours pour répondre à votre demande. L’autorisation d’absence est valable pour une seule demande de congé.

Dans le cas d’un congé VAE hors temps de travail, vous n’avez pas d’autorisation d’absence à faire signer.

Les modalités de financement

Pendant votre congé, vous êtes salarié de l’entreprise qui a signé votre autorisation d’absence. Vous signez avec elle un contrat de mission-validation, qui vous permet d’être rémunéré et de voir votre protection sociale maintenue.

Durée de financement

La durée maximale de prise en charge par le FAF.TT est de 24 heures sur une amplitude maximum de 12 mois. Sont prises en charge les heures d’accompagnement (l’aide à la rédaction d’un dossier et l’aide à la préparation au passage devant un jury) et le temps passé devant le jury de validation.

Votre rémunération et votre salaire

Votre rémunération est maintenue durant votre VAE. Elle vous est versée par votre entreprise et est calculée sur la base :

  • des heures de présence attestées par l’organisme prestataire,
  • de votre salaire de référence.

Votre salaire de référence

C’est le salaire horaire brut moyen perçu lors de la dernière mission qui a précédé votre demande d'autorisation d’absence. Par salaire brut, il faut entendre le salaire de base et l’ensemble des primes et compléments assujettis aux cotisations sociales (13ème mois, vacances, équipe de nuit, dimanche,...) y compris les heures supplémentaires.

  • Si votre salaire de référence est inférieur ou égal à deux fois le montant du SMIC, le FAF.TT prend en charge 100 % de ce salaire.
  • Si votre salaire de référence est supérieur à deux fois le montant du SMIC, la prise en charge par le FAF.TT est de 90 % de ce salaire.

Pour retirer un dossier VAE, appelez nous au 01 73 78 13 30 (du lundi au vendredi de 9h à 18h).

Mots clés : VAE , Salarié intérimaire
Augmenter la taille du texte Diminuer la taille du texte Imprimer Envoyer Partager
Mis à jour le 19/02/2015

A Télécharger