Fonds d’assurance formation du travail temporaire
Accueil > Particuliers
Augmenter la taille du texte Diminuer la taille du texte Imprimer Envoyer Partager

Un CIF pour réaliser son rêve dans le maquillage

Depuis toute petite, Lisa Michalik caresse un rêve, celui de travailler dans les effets spéciaux. En sortant du lycée, elle travaille dans le téléconseil puis dans la fibre optique en missions d’intérim avec un objectif : travailler pour financer sa formation. Lors de portes ouvertes, elle a en effet découvert une école qui lui permettrait d’acquérir les compétences pour devenir maquilleuse en effets spéciaux.

Son agence d’intérim de l’époque lui indique que le FAF.TT peut financer des congés individuels de formation. Après quelques renseignements pris par téléphone, elle obtient un rendez-vous avec Naïma Attannaz, conseillère en projet professionnel du FAF.TT dans le Nord-Pas-de-Calais. Lisa se souvient : « je savais ce que je voulais faire mais j’avais besoin d’aide pour monter mon dossier de demande de financement. Ma conseillère du FAF.TT m’a vraiment beaucoup aidée pour que ma demande soit complète, rédigée de la bonne façon en mettant en valeur les choses importantes ». Son dossier passe devant la commission paritaire du FAF.TT et le financement est accepté. En octobre 2012, Lisa entame une formation de deux ans à l’Acte Académie, une école de maquillage professionnel à Lille. Son CIF est cofinancé par le Fonds Social Européen.

Elle explique avec beaucoup d’enthousiasme les contenus des cours qu’elle suit : « la première année nous avons surtout appris les bases du maquillage, comment faire des dessins préparatoires. Il y avait aussi des cours d’anglais, sur l’histoire du costume, les effets spéciaux etc. Cette année, l’objectif est de faire notre book pour pouvoir présenter notre univers et nous permettre de nous vendre ». Tout au long de la formation, des stages sont proposés et des concours organisés pour permettre aux étudiants de peaufiner leur technique mais aussi de se créer un réseau.

A quelques mois d’achever sa formation, la jeune femme ne regrette rien : « si c’était à faire je recommencerais sans hésiter, je conseille vraiment à tout le monde de ne pas hésiter à se lancer dans un projet de formation ! ».

Exemple de quelque unes de ses réalisations (Acte Academie / photos Eric Maes) 

Photo Lisa Michalik2
  
Mots clés : CIF , Conseil aux salariés
Augmenter la taille du texte Diminuer la taille du texte Imprimer Envoyer Partager
11/03/2014

Aucun commentaire

*
Effacer
*
Effacer
*
Effacer
Effacer