Fonds d’assurance formation du travail temporaire
Accueil > Entreprises
Augmenter la taille du texte Diminuer la taille du texte Imprimer Envoyer Partager

Le FAF.TT accompagne les salariés du secteur de l’intérim dans leur projet de création d’entreprise.

Pour les salariés du secteur de l’intérim ayant un projet de création d’entreprise, le FAF.TT leur propose d’être conseillé et accompagné gratuitement par son partenaire BGE, premier réseau d’aide à la création d’entreprises en France.

 

En 2016, Ousseynou Keita, fraichement diplômé en conception automobile et parallèlement préparateur de commande en intérim s’est lancé dans l’aventure. Depuis toujours, il souhaite créer son entreprise d’export de pièces détachées de France vers le Sénégal. « Je suis Sénégalais d’origine, je savais qu’il y avait un besoin mais je ne savais pas exactement comment mettre en œuvre ce projet » nous confie-t’il. C’est en septembre 2016, suite à sa rencontre avec le FAF.TT qu’il démarre 8 mois d’accompagnement avec Fanny Richard, conseillère à la création d'entreprise chez BGE.  « Quand il est arrivé, son projet était un peu flou il avait beaucoup d’interrogations. » se rappelle-t-elle.  « Nous avons démarré un diagnostic qui s’est déroulé en 2 temps. Il m’a d’abord présenté son projet en détail puis nous avons soulevé ensemble tous les points d’incohérences, les freins possibles, les difficultés auxquelles il pourrait se heurter (réglementation, frais etc) ».

Après une étude approfondie (étude de marché, calcul du seuil de rentabilité …), le projet initial de Mr Keita s’est avéré trop ambitieux et difficilement rentable ce qui l’a progressivement amené à faire évoluer son projet. Après plusieurs mois d’échanges, une dizaine de rendez-vous, un accompagnement on-line, des simulations, le travail d’un business plan, c’est finalement vers une activité de réparation et de vente de voitures à destination du Sénégal que Mr Keita a choisi de se tourner. Une activité qu’il devrait démarrer en 2018 après sa formation en électromécanique automobile. « Ce que j’ai apprécié dans l’accompagnement c’est que c’était du concret et qu’on était au contact direct des professionnels. J’avais suivi une petite formation « Devenir entrepreneur » mais c’était trop théorique. Là au moins c’était du pratique. » nous rappelle Mr Keita. Fanny Richard conclut  « L’intérêt pour les personnes qui souhaitent créer leur entreprises de passer par BGE c’est que nous apportons un regard extérieur et que nous les amenons à se poser les bonnes questions et à construire un projet fiable en abordant aussi les points auxquels ils n’auraient pas pensé. La preuve, nous avons retravaillé entièrement le projet de Mr Keita, aujourd’hui il a toutes les cartes en main pour bien démarrer. »

Pour plus de renseignements, contactez les conseillers du FAF.TT au 01.73.78.13.30

 

 

Augmenter la taille du texte Diminuer la taille du texte Imprimer Envoyer Partager
18/09/2017

Aucun commentaire

*
Effacer
*
Effacer
*
Effacer
Effacer