Fonds d’assurance formation du travail temporaire
Le FAF.TT > Actualités
Augmenter la taille du texte Diminuer la taille du texte Imprimer Envoyer Partager

Formation au métier de téléconseiller : priorité au parcours CIPI et au contrat de professionnalisation

De nouvelles conditions d'éligibilité

Dans le cadre de sa politique qualité, le FAF.TT a réalisé une étude sur 417 contrats de téléconseillers qui se sont terminés au 1er semestre 2017.

Compte tenu :

  • Du fort taux d’abandon pendant ces contrats,
  • Des faibles niveaux de réussite aux épreuves de certification et d’emploi à l’issue de ces contrats,

Les instances paritaires ont décidé, pour garantir la qualité des parcours, que :

  • Le contrat de professionnalisation de téléconseiller ne pouvait être envisagé que dès lors qu’il s’inscrivait dans un parcours CIPI + contrat de professionnalisation,
  • Le contrat de professionnalisation de téléconseiller devait être réservé à un public titulaire au plus d’un diplôme de niveau IV,
  • Le CIPI prévu en amont du contrat de professionnalisation devait notamment faire l’objet d’un bilan de positionnement dans les conditions prévues par les instances paritaires. 

 

PARCOURS TELECONSEILLER

1 - CIPI

2 - Contrat de professionnalisation

Public : public éligible CIPI   

Attention, si un contrat de professionnalisation est envisagé en suite de parcours, le public visé devra être titulaire au plus d’un diplôme de niveau IV.

Durée du contrat : 210 heures uniquement (70 heures de formation externe – 35 heures de formation pratique en entreprise – 105 heures de mission).

Bilan de positionnement amont (7 heures) obligatoire dans un organisme référencé par le FAF.TT.

Deux prestataires ont été référencés par le FAF.TT :

 

Prise en charge du bilan de positionnement :

  • Si le bilan est suivi d’un CIPI : forfait applicable à l’entreprise (Perform ou Perform [+]),
  • Si le bilan n’est pas suivi d’un CIPI : prise en charge dans les mêmes conditions sur une enveloppe dédiée FPE TT.

 

Organisme de formation et contenus de formation : au choix de l’entreprise.

L’organisme de formation ou un organisme externe doit réaliser une évaluation de fin de formation.

 

Prise en charge du CIPI : forfait applicable à l’entreprise.

Public : intérimaires ayant bénéficié d’un CIPI et titulaire au plus d’un diplôme de niveau IV

 

Certification : les contrats de professionnalisation aux métiers du téléconseil doivent être validés par :

  • Le titre professionnel de « conseiller relation clients à distance » ou a minima un CCP du titre,
  • Toute autre certification dès lors qu’elle serait inscrite au RNCP. (Exemples : Mention complémentaire Assistance, conseil, vente à distance / Baccalauréat professionnel Vente prospection - négociation - suivi de clientèle …)

Formation externe : la formation externe prévue au contrat doit impérativement se dérouler dans les locaux du prestataire de formation. Il n‘est pas possible d’organiser la formation dans les locaux d’une entreprise, qu’il s’agisse de l’entreprise utilisatrice ou d’une autre entreprise. L’adresse du lieu de déroulement de la formation doit être indiquée dans la convention de formation remise au FAF.TT.

La durée de la formation externe ne doit pas dépasser plus de 20 % de la durée totale du contrat.

 

Prise en charge : forfait de 9.15 €

 

 

 

 

 

 

Pour plus d’informations, voir la Lettre Flash du 25 avril 2017 : « Formez vos intérimaires aux métiers du téléconseil avec le CIPI ».

 

Pour plus d’informations, voir la Lettre Flash du 25 avril 2017 : « Formations aux métiers du téléconseil : nouvelle règle pour le contrat de professionnalisation ».

 

Date d’application : Concerne tous les contrats de professionnalisation qui débuteront à compter du 1er septembre 2017. 

Augmenter la taille du texte Diminuer la taille du texte Imprimer Envoyer Partager
01/08/2017

Aucun commentaire

*
Effacer
*
Effacer
*
Effacer
Effacer