Fonds d’assurance formation du travail temporaire
Accueil > Entreprises
Augmenter la taille du texte Diminuer la taille du texte Imprimer Envoyer Partager

Formations aux métiers du téléconseil : nouvelle règle pour le contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation, le cas de la formation en externe

 

Pour tous les contrats de professionnalisation qui débuteront à compter du 15 mai 2017, la formation externe prévue au contrat devra impérativement se dérouler dans les locaux du prestataire de formation. Il ne sera plus possible d’organiser la formation dans les locaux d’une entreprise qu’il s’agisse de l’entreprise utilisatrice ou d’une autre entreprise. L’adresse du lieu de déroulement de la formation devra être indiquée dans la convention de formation remise au FAF.TT.

La formation pratique au sein de l'Entreprise Utilisatrice

Au-delà de la formation externe, l’action de professionnalisation peut comporter une formation pratique en entreprise utilisatrice (facultative et non prise en charge par le FAF.TT) permettant l’application des acquis de la formation externe par une mise en situation et favorisant l’acquisition des compétences. D’une durée maximale de 35 heures, cette formation s’ajoute à la durée de la formation en organisme externe. Le programme et les objectifs de la formation pratique sont définis par le prestataire de formation, en accord avec l’ETT et l’EU.

Une convention tripartite est signée à cet effet entre l’ETT, l’entreprise utilisatrice et l’organisme de formation. Le programme de formation est joint à la convention et un exemplaire est remis  au salarié intérimaire. Le prestataire de formation externe réalise une évaluation des acquis de la formation pratique.

Rappel des règles pour les formations au téléconseil via le CPRO

Par ailleurs, les dispositions concernant la certification des formations dans le domaine du téléconseil sont inchangées.

Pour mémoire, toutes les formations de la professionnalisation aux métiers du téléconseil doivent être validées par :

  • le titre professionnel de conseiller relation clients à distance ou a minima un CCP du titre,
  • toute autre certification dès lors qu’elle serait inscrite au RNCP. (Exemples : Mention complémentaire Assistance, conseil, vente à distance / Baccalauréat professionnel Vente prospection - négociation - suivi de clientèle …)

Cette règle s’applique à tous les contrats de professionnalisation, CDPI, périodes de professionnalisation et POEC.

A savoir : lorsque ces formations seront réalisées dans le cadre d'un contrat de professionnalisation, la durée de la formation externe ne devra pas dépasser plus de 20 % de la durée totale du contrat.

 

Augmenter la taille du texte Diminuer la taille du texte Imprimer Envoyer Partager
25/04/2017

Aucun commentaire

*
Effacer
*
Effacer
*
Effacer
Effacer