Fonds d’assurance formation du travail temporaire
Accueil > Entreprises
Augmenter la taille du texte Diminuer la taille du texte Imprimer Envoyer Partager

Formez vos intérimaires aux métiers du téléconseil avec le CIPI

Le CIPI, un dispositif accessible pour former vos salariés aux métiers du téléconseil

 

Compte tenu :
- de l’opportunité que peuvent représenter les métiers de la relation clients et en particulier ceux du télé conseil en terme d’accès à l’emploi,
- des difficultés constatées sur la mise en œuvre des contrats de professionnalisation en 2015 et 2016 (notamment taux d’abandon supérieur à la moyenne),

Les instances paritaires du FAF.TT ont décidé de proposer de nouvelles modalités d’accès à ces métiers permettant la mise en œuvre d’un véritable parcours en s’appuyant sur le CIPI.

L’objectif de ce parcours est de permettre à chaque candidat intéressé par le métier de télé conseiller de faire de cette expérience une véritable étape d’un parcours professionnel. Ces parcours sont mis en œuvre à titre expérimental en 2017 et concernent 400 CIPI dans un premier temps. Un bilan de cette expérimentation sera réalisé fin 2017. Les CIPI de téléconseiller ne pourront être réalisés que dans ce cadre en 2017.

 

Le parcours

Schéma CIPI télé conseil

Les conditions de mise en place du parcours

Dispositif support : CIPI (contrat d’insertion professionnelle intérimaire)

Durée du contrat : 210 heures uniquement (70 heures de formation externe – 35 heures de formation pratique en entreprise – 105 heures de mission).

Bilan de positionnement amont (7 heures) obligatoire dans un organisme référencé par le FAF.TT : l’objectif du bilan de positionnement est :

  • de faire le point sur les acquis et les points d’amélioration à travailler du candidat,
  • de donner de la visibilité sur les perspectives d’emploi après un passage par les métiers de la relation clients, identifié comme un « tremplin » dans un parcours professionnel, 
  • d’identifier des pistes de travail possibles pour les salariés intérimaires pour lesquels l’entrée en formation ne serait pas validée (incompatibilité avec les conditions de travail liées aux MRC : résistance au stress, etc.)
  • d’identifier tous les outils d’accompagnement dont il pourra bénéficier en tant que salarié intérimaire pour l’accompagner dans son parcours (conseil en évolution professionnelle et FASTT).

La liste des organismes référencés et le cahier des charges du bilan sont disponibles sur www.faftt.fr.

Deux prestataires ont été référencés par le FAF.TT :

Prise en charge :

  • Si le bilan est suivi d’un CIPI : forfait applicable à l’entreprise (Perform ou Perform [+]),
  • Si le bilan n’est pas suivi d’un CIPI : prise en charge dans les mêmes conditions sur une enveloppe dédiée FPE TT.

Organisme de formation et contenus de formation : au choix de l’entreprise.

L’organisme de formation ou un organisme externe doit réaliser une évaluation de fin de formation.

A savoir : dans le cadre du décret qualité applicable à compter du 1er janvier 2017, les organismes de formation qui font l’objet d’un financement du FAF.TT devront être référencés par le FAF.TT d’ici la fin du 1er semestre 2017.


Public éligible
 : public éligible au CIPI. Les instances paritaires ont levé les restrictions d’éligibilité de public liées aux métiers du tertiaire.

Nombre de CIPI maximum par entreprise : 40

Retrouvez le bilan de positionnement des différents OF consultés ainsi que leur proposition sur l'espace collaboratif e-missions " BILANS DE POSITIONNEMENT METIERS DE LA RELATION CLIENT - CIPI". 

 

Mot clé : CIPI
Augmenter la taille du texte Diminuer la taille du texte Imprimer Envoyer Partager
25/04/2017

Aucun commentaire

*
Effacer
*
Effacer
*
Effacer
Effacer