Fonds d’assurance formation du travail temporaire
Home > Particuliers
Augmenter la taille du texte Diminuer la taille du texte Imprimer Envoyer Partager

Identifier les besoins en compétences des territoires et y répondre

En mettant en place son plan exceptionnel pour l’emploi, le FAF.TT s’attaque « au » sujet : l’inadéquation entre les compétences disponibles sur un territoire et les besoins des entreprises qui recrutent. Pour répondre à cet impératif, il s’appuie sur treize portraits statistiques des nouvelles régions qui apportent l’éclairage des données de la branche du travail temporaire sur les problématiques de recrutement des territoires (voir encadré).

Le FAF.TT propose de mettre en place des actions très concrètes qui permettraient de répondre en grande partie à cette imperfection du marché du travail.

1.  Traduire les besoins de compétences en besoins de formation et identifier les places à pourvoir en formation sur un territoire :

• Donner de la lisibilité à l’offre de formation sur les attendus des entreprises et de la visibilité sur la volumétrie
• Financer des blocs de compétences certifiants
• Proposer à l’offre de formation de financer l’accompagnement au retour à l’emploi
• Développer l’accès et faciliter la prise en charge d’actions de formation à distance courtes (obsolescence des compétences, formation « permis pour l’emploi » liées notamment aux habilitations réglementaires…)
• Identifier les offreurs de formation qui ont des places vacantes (organismes de formation, CFA…)

2. Mettre en place des partenariats inter-branches en fonction des besoins identifiés par l’ensemble des partenaires :

• Créer une chaîne de valeur « emploi » entre les branches, en utilisant la mission d’intérim comme un outil d’élaboration du parcours et d’accès à l’emploi durable : repérage des métiers non pourvus en commun, partage de la charge financière formation, constitutions de groupes mixtes…
• Lancer des appels d’offres en commun, faire travailler l’offre de formation sur les besoins associés des financeurs en créant des socles de compétences métier intersectorielles, avec comme modèle le projet Lille Industrie, porté par le FAF.TT, la DIRECCTE Nord-Pas-de-Calais et le CBE Lille Métropole qui vise à développer les compétences transférables des intérimaires et à favoriser la mobilité inter-secteurs
• Partager sur les projets de formation respectifs et créer les passerelles qui démultiplient les opportunités de formation et d’emploi pour les salariés.

13 portraits statistiques pour connaître les métiers qui recrutent

Le FAF.TT a réalisé en début d’année 2016 treize études sur les besoins en compétences identifiées par les entreprises sur les territoires.
Il s’est appuyé pour cela sur les données de la statistique publique, de son système d’information ainsi que sur ses plans stratégiques inter-régionaux élaborés en début d’année 2016. L’ambition de ces portraits est de fournir des éléments d’aide à la décision et de partager un état des lieux des problématiques de recrutement entre partenaires sur les territoires afin de déterminer ensemble des priorités d’action. A ce titre, le FAF.TT a porté une attention particulière à localiser les pôles d’activité intérimaire de chaque région.
Les portraits statistiques régionaux sont construits en trois volets :

  • Une représentation graphique du maillage régional et sectoriel de l’intérim avec une mise en avant des densités de population intérimaire par zone d’emploi et par grand secteur d’activité de façon à définir des territoires prioritaires.
  • Pour chaque région, les intentions d’embauches déclarées des entreprises sur les postes intérimaires mises en regard de l’expérience formation des ETT et du FAF.TT dans le secteur concerné.
  • Les priorités d’actions du FAF.TT dans les régions, définies dans le cadre des plans stratégiques régionaux.

Avec ces portraits statistiques, le FAF.TT apporte l’éclairage des données de la branche du travail temporaire sur les problématiques de recrutement des territoires au moment où se déploie le plan gouvernemental « 500 000 formations prioritaires ».

 

Lire la suite de la newsletter >>

Mot clé : GPEC
Augmenter la taille du texte Diminuer la taille du texte Imprimer Envoyer Partager
21/04/2016

No comments

*
Clear
*
Clear
*
Clear
Clear