Fonds d’assurance formation du travail temporaire
Le FAF.TT > Actualités
Augmenter la taille du texte Diminuer la taille du texte Imprimer Envoyer Partager

Le FSPI : un dispositif gagnant- gagnant pour les entreprises et les intérimaires

Des Entreprises de Travail Temporaires conquises

Le FSPI a été mis en place au sein du FPE TT alors que la formation professionnelle continue vivait une réforme systémique modifiant ses principes fondateurs de 1971.  Dans ce contexte de profond changement, et certainement par « manque de temps » pour se consacrer à l’appropriation de ce nouveau dispositif, les ETT ont eu des difficultés à l’articuler avec ceux déjà existants.
Passée cette première phase d’appropriation complexe, certaines y ont vu une réelle opportunité de développer les compétences de leurs intérimaires et d’augmenter leur intensité d’emploi grâce aux dispositions concernant le financement des diagnostics et de l’accompagnement.

  • Une meilleure réactivité face aux demandes des clients

Si le dispositif aide à une meilleure connaissance du portefeuille intérimaire et permet d’identifier plus facilement leur potentiel, c’est aussi un excellent moyen de les fidéliser. La mise en place de parcours d’accompagnement individuels à l’issue du diagnostic est un réel atout pour les agences car cela leur permet de travailler de manière pragmatique à l’anticipation des besoins de compétences et elles peuvent ainsi de manière plus réactive aux demandes de leurs clients. « Le diagnostic réalisé dans le cadre du FSPI constitue une réelle plus-value. Il nous permet de mieux connaître nos intérimaires, de les fidéliser, de détecter les potentiels et de développer les compétences des intérimaires. Nous pouvons alors mettre en place des parcours individuels de formation en adéquation avec les demandes de nos clients et prospects. » précise Audrey Quintard de l’agence Ergalis de Marcq-en-Barœul.

  • Un dispositif élargi grâce à l’assouplissement de certaines règles

L’assouplissement des règles FSPI en septembre et octobre 2015 a été très apprécié. De nombreuses  formations sont désormais éligibles au FSPI, notamment les formations courtes de maintien dans l’emploi qui ne nécessitent plus un diagnostic préalable (renouvellement d’une licence de soudure par exemple). L’élargissement de l’éligibilité à de nouveaux publics, (notamment les intérimaires qui acquièrent de l’ancienneté via un dispositif de professionnalisation) a également permis d’élargir le champ d’action du FSPI en répondant aux attentes des ETT.

 

Des intérimaires satisfaits et valorisés

Parfois un peu surpris mais souvent séduits par la démarche, les intérimaires sont plutôt réceptifs au diagnostic qui leur est proposé.
Pour la plupart, le diagnostic leur est apparu « très complet », «vraiment personnalisé et approfondi ». L’entretien de diagnostic a été l’occasion de se poser, de faire un point, d’identifier leurs points forts et leurs points faibles de son CV et de se situer professionnellement : « En toute sincérité, j’ai été très surprise qu’on me demande de faire un entretien de deux heures pour obtenir une formation en anglais… mais au final je n’ai pas vu les 2h15 défiler !Il y a eu un réel échange constructif » raconte Laure de Castro, intérimaire dans la région Nord Pas de Calais. Enric Morel, intérimaire également, précise quant à lui  : « Je suis très satisfait car suite à ce diagnostic j'ai su me situer professionnellement parlant et distinguer plus clairement les atouts et les lacunes de mon CV»

A l’issue de l’entretien, bon nombre d’intérimaires se sont vus proposer une formation (environ 50 % pour l’agence Ergalis de Marcq-en-Barœul par exemple) ou une solution d’accompagnement.

Parmi les entreprises ayant fait appel au FSPI, toutes se disent prêtes à utiliser l’ensemble de leur fonds l’année prochaine.

Pierre Lombard, président du Prism’Emploi Nord-Pas-De-Calais, rappelle qu’il est important que ces fonds soient utilisés par les ETT pour augmenter la densité d’emploi des salariés intérimaires et démontrer à la fois la capacité d’innovation des ETT et leur implication à mettre en œuvre les dispositions de l’ANI relatif à la sécurisation de l’emploi en contrepartie de la non taxation des contrats courts.

Mot clé : FPE TT
Augmenter la taille du texte Diminuer la taille du texte Imprimer Envoyer Partager
22/02/2016

Voir aussi

FSPI : de quoi s'agit-il ?

Présentation du Fonds de Sécurisation des Parcours Intérimaires qui a pour objectif d'augmenter l'intensité d'emploi des salariés intérimaires.

le 26/09/2014

Aucun commentaire

*
Effacer
*
Effacer
*
Effacer
Effacer