Fonds d’assurance formation du travail temporaire
Accueil > Entreprises
Augmenter la taille du texte Diminuer la taille du texte Imprimer Envoyer Partager

La politique apprentissage de la branche

Disposer d’un OCTA de branche est une opportunité pour le travail temporaire de renforcer sa politique Apprentissage, et plus globalement de soutenir le développement économique des territoires en bénéficiant de la synergie des dispositifs de l’OPCA, de l’OPACIF et de l’OCTA.
La politique Apprentissage de la branche repose sur deux axes majeurs, qui visent le développement de l’emploi dans les entreprises utilisatrices :

Le soutien de l’offre de formation dont les territoires ont économiquement et durablement besoin, avec une attention particulière aux secteurs émergents, aux secteurs qui recrutent et aux territoires prioritaires en termes de mutations économiques.

La création d’un OCTA de branche permet d’envisager la création d’un CFA national de branche, qui serait le coordonnateur du développement des écoles délivrant les formations aux métiers choisis par la branche. Ce CFA national répondrait à l’appellation de CFA « hors murs », c’est-à-dire que les formations en apprentissage proposées par l’organisme gestionnaire seraient dispensées sur les sites des différents opérateurs pédagogiques (lycées, écoles, universités…), ces derniers conservant la responsabilité administrative et pédagogique.

Le développement du contrat d'apprentissage intérimaire dans les entreprises utilisatrices passe par la création d'outils de promotion du contrat d’apprentissage intérimaire qui accompagnent l'offre de services RH globale des ETT. Elles sont soutenues pour cela par ses opérateurs dans le cadre de l’offre de services « Des marches pour l'emploi », qui vise à sécuriser les parcours professionnels et les parcours de vie des jeunes.

En parallèle, le FAF.TT lance une réflexion visant à intégrer le recrutement par le contrat d’apprentissage intérimaire dans les politiques RSE des entreprises utilisatrices, sous l’angle de la solidarité territoriale des compétences.

 

Lire la suite de la newsletter >>

Augmenter la taille du texte Diminuer la taille du texte Imprimer Envoyer Partager
15/12/2015

Aucun commentaire

*
Effacer
*
Effacer
*
Effacer
Effacer