Fonds d’assurance formation du travail temporaire
Le FAF.TT > Actualités
Augmenter la taille du texte Diminuer la taille du texte Imprimer Envoyer Partager

Depuis 2015, le FAF.TT et la DRDFE de l’Île-de-France s’associent pour favoriser l’égalité Femme-Homme dans la branche du travail temporaire

bandeau gédéon Mixité

Signé le 17 septembre 2015, le partenariat entre le FAF.TT et la DRDFE d’Île-de-France s’est concrétisé par la mise en œuvre d’actions de formation en faveur des intérimaires et des permanents d’agence d’emploi.


« Nous voulions travailler sur ces deux publics. D’une part sensibiliser les permanents d’agence à la question de l’égalité femme - homme et leur donner des outils, d’autre part faciliter l’accès à l’emploi des femmes sur des métiers dits masculins et inversement. Nous avons, pour une fois, priorisé la formation des permanents d’agence afin de leur permettre de s’approprier le sujet de la mixité professionnelle en amont des formations en faveur des intérimaires » rapporte Céline Jacobs, déléguée territoriale du FAF.TT en région Île-de-France.

 

Zoom sur la formation des permanents des agences Crit, Ergalis, Mantrans, Option intérim, Pro emploi 77, Rondpoint intérim et Synergie.

Deux sessions de formation sur 2 jours et demi comprenant un tronc commun avec le cadre légal et une spécialisation RH ou commerciale ont été dispensées par Socialbuilder. « L’idée est d’apporter un vernis théorique et des outils concrets pour que la question de l’égalité femme-homme soit rapidement déclinée dans l’entreprise » précise Céline Jacobs.
La formation, qui a débuté par une animation ludique sur les stéréotypes, a permis à tous les participants de mieux comprendre comment l’on arrive à des situations d’inégalité, et aussi de déconstruire les préjugés et d’identifier les freins éventuels. Par le biais de cas pratiques, les permanents d’agence ont travaillé sur des situations courantes de recrutement et partagé les bonnes pratiques identifiées. Suite à cette formation, les agences d’emploi ont mis en œuvre un plan d’actions afin d’intégrer immédiatement les nouveaux acquis dans leur mode de fonctionnement au quotidien.

Le Groupe Crit a mis en place depuis 2015 des dons de jours pour les collaborateurs ayant un enfant atteint d’une maladie, d’un handicap ou victime d’un accident, des communications spécifiques à l’attention des collaborateurs absents pour de longues durées et anime des réunions d’information sur la diversité à destination de ses collaborateurs. « Nous avons aussi un médiateur diversité égalité des chances qui intervient notamment auprès des entreprises utilisatrices, pour rappeler le cadre légal, sensibiliser et échanger sur les bonnes pratiques. Le médiateur intervient en amont pour informer, sensibiliser et accompagner les clients, les collaborateurs mais également un public plus jeune au sein d’écoles » précise Pauline De Faveri.

L’agence Mantrans a travaillé à la rédaction d’un discours commercial sur la mixité, avec l’objectif de faire de la mixité professionnelle un argument concurrentiel. « Les permanents d’agences et les responsables d’agences se sont tous approprié le discours. Nous amorçons le changement de réflexes et allons rencontrer les entreprises les plus intéressées » précise Pascal Jauson, Directeur d’exploitation du Groupe Mantrans.

Marie Christine Prébot, Responsable formation Pro Emploi Intérim, nous précise que « des actions existaient déjà dans l’entreprise de manière naturelle. Construire un plan d’action pour aller plus loin était donc une évidence. Nous souhaitons proposer le sujet de la mixité professionnelle comme solution RH. »

Rondpoint intérim a réalisé tout un travail de sensibilisation auprès des entreprises utilisatrices avec l’objectif de mettre en emploi une jeune femme détentrice d’un CAP de conducteur d’engins et qui souhaite travailler sur des chantiers. « J’ai rencontré des chefs de chantiers qui pensent encore qu’avoir une femme dans l’équipe représente une surcharge de travail. Il faut déconstruire les préjugés et bien étudier le poste de travail pour s’assurer que le chef de chantier a les moyens de l’accueillir. Disposer de vestiaire et toilettes séparés est important et leur absence peut être un frein à l’embauche. Je vais persévérer. » affirme Christophe Faelli, Responsable de l’agence Rondpoint interim.

Ergalis, Option intérim et Synergie amorcent à leur tour des actions de sensibilisation en interne.



Pour connaître le programme de formation Égalité professionnelle spécialisation commerciale, cliquez ici

Pour connaître le programme de formation Égalité professionnelle spécialisation RH, cliquez ici

 

logo prefPour en savoir plus sur la DRDFE

 

Pour toute question, vous pouvez contacter :

Céline Jacobs : 06 14 42 08 59 / cjacobs@faftt.fr

Emmanuel Janeau : 06 75 19 32 84 / ejaneau@faftt.fr

Mot clé : Partenariats
Augmenter la taille du texte Diminuer la taille du texte Imprimer Envoyer Partager
21/03/2016