Fonds d’assurance formation du travail temporaire
Accueil > Entreprises
Augmenter la taille du texte Diminuer la taille du texte Imprimer Envoyer Partager

Qualité de l'offre et évaluation de la formation : une priorité

Améliorer la qualité et la visibilité de l’offre de formation accessible dans le travail temporaire constitue un axe d’intervention essentiel pour renforcer l’accès des entreprises et des salariés à la formation. Le FAF.TT a décidé de créer un service dédié à cette activité, avec comme objectifs des actions concrètes à visée nationale et le développement de partenariats avec les acteurs de la formation en régions.

- Au niveau national, un nouveau service « Qualité de l’offre et évaluation »

« La qualité de l’offre se situe à la croisée des besoins des entreprises, des conseillers en évolution professionnelle et des salariés intérimaires », explique Elodie Salin, Directeur Ressources et Ingénierie au FAF.TT. Notre objectif est de faciliter l’accès à une offre de formation de qualité, lisible et adaptée aux besoins repérés dans les territoires. » Cela se traduira par plusieurs missions complémentaires : informer les entreprises et les salariés sur l’offre de formation accessible, négocier avec les prestataires (conditions tarifaires, expertise métier, mise en situation professionnelle), évaluer les impacts des formations mises en œuvre et participer à l’évolution de l’appareil de formation en lien avec nos partenaires en régions.

- Au niveau territorial, des partenariats sectoriels ciblés

« La participation au contrat d’objectifs BTP, conclu dans le cadre du Contrat de plan régional de développement de la formation professionnelle (CPRDFP) du Nord - Pas de Calais, est le parfait exemple de la politique de partenariat conduite par le FAF.TT sur cet axe », précise Elodie Salin.
Ce contrat d’objectif vise à mieux faire coïncider les besoins en compétences des entreprises et l’offre de formation, en favorisant le dialogue entre les financeurs concernés : le Conseil régional, Pôle emploi, la Fédération professionnelle du bâtiment, Constructys - l’OPCA de la construction - et le FAF.TT. Avec à la clé, le partage d’informations sur les exigences liées à l’exercice du métier, les besoins en emplois du territoire à court et moyen terme et la co-construction d’une offre adaptée. « Une bonne initiative pour mieux faire connaître les formations du bâtiment en Nord - Pas de Calais et contribuer à la professionnalisation des salariés et des demandeurs d’emploi ».

Augmenter la taille du texte Diminuer la taille du texte Imprimer Envoyer Partager
29/10/2013