Fonds d’assurance formation du travail temporaire
Accueil > Particuliers
Augmenter la taille du texte Diminuer la taille du texte Imprimer Envoyer Partager

Le FAF.TT poursuit sa lutte contre l'illettrisme

Parce que l’illettrisme est un problème bien présent en France mais sous-estimé et tabou, parce qu’il touche 2 500 000 personnes en France et 9% des salariés intérimaires, parce qu’il est difficilement repérable, le FAF.TT agit depuis 2007 dans le cadre du programme Langue et Compétences, cofinancé par le FPSPP et le FSE.
L’objectif est de permettre à ces personnes, qui ont été scolarisées en France, de maîtriser les savoirs de base tels que la lecture, le calcul, l’écriture, le repérage dans l’espace… et ainsi d’être autonomes dans leur emploi. Le programme Langue et Compétences a permis de développer une ingénierie et des outils spécifiques et de former plus de 1200 salariés intérimaires. Il permet également au FAF.TT de sensibiliser les agences d’emploi à la problématique de l’illettrisme dans le travail temporaire. Les résultats de l’enquête INSEE Information et Vie Quotidienne déclinée au secteur de l’intérim, réalisée par le FAF.TT en 2013, montre en effet que 23% des salariés intérimaires ont de fortes ou de graves difficultés à l’écrit.

Dans la continuité de son action, le FAF.TT s’est naturellement associé à l’ANLCI pour participer, dans le cadre du label Grande cause nationale 2013, aux Assises régionales de l’illettrisme de juin à septembre 2013. Ces Assises sont l’occasion de partager les diagnostics régionaux, de faire connaître les solutions, de favoriser la démultiplication des bonnes pratiques et d’identifier ce qui pourrait être mis en œuvre pour que l’action progresse. C’est aussi l’opportunité pour le FAF.TT de présenter le programme de formation à distance « Mission Possible», et de capitaliser sur les bonnes pratiques des formations aux compétences clés au travers de témoignages d’agences d’emploi, de stagiaires et d’organismes de formation.

Le programme Langue et Compétences se poursuit en 2013 avec le soutien financier du Fonds Paritaire de Sécurisation des Parcours Professionnels - FPSPP, du Fonds Social Européen – FSE - et des fonds mutualisés du FAF.TT.

Mots clés : Illettrisme , Partenariats
Augmenter la taille du texte Diminuer la taille du texte Imprimer Envoyer Partager
19/10/2013

Aucun commentaire

*
Effacer
*
Effacer
*
Effacer
Effacer