Fonds d’assurance formation du travail temporaire
Le FAF.TT > Actualités
Augmenter la taille du texte Diminuer la taille du texte Imprimer Envoyer Partager

Journée des droits des femmes : la sécurisation des parcours professionnels des femmes dans le travail temporaire (interview)

Excepté dans certaines filières spécifiques du tertiaire, l’intérim se concentre essentiellement sur des postes traditionnellement occupés par des hommes dans des secteurs tels que l’industrie, les transports et la construction. Les hommes représentent ainsi 73% de l’emploi intérimaire en France.
A l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, le FAF.TT a souhaité apporter un éclairage sur le parcours des femmes dans le Travail Temporaire, en s'appuyant sur des actions pilotées par le FAF.TT et les résultats de l'étude « Egalité et mixité professionnelle » cofinancée par le Fonds Social Européen. Cette étude a eu pour objectif principal de mieux identifier :

  • Les pratiques des agences d’emploi en matière d’emploi et de formation des publics féminins,
  • Les besoins spécifiques ou non des femmes afin de faciliter leur accès à l’emploi et à la formation par le biais des outils proposés par la branche du Travail Temporaire.


Interview de Mélissa SANTOS, Chargée de mission RSE au FAF.TT :

En quoi le travail temporaire peut répondre à la problématique de l’égalité et de la mixité professionnelle ?

Les entreprises utilisatrices sollicitent de plus en plus les agences d’emploi afin de les accompagner dans leur démarche de responsabilité sociétale impliquant des actions au bénéfice de l’égalité et de la mixité professionnelle. L'étude fait ressortir "une évolution très notable de la part de plusieurs grands donneurs d’ordre en faveur d’une plus grande mixité sur les métiers de leurs entreprises, au titre notamment de leur performance sociale".

Les agences d’emploi ont de nombreuses offres d’emploi non pourvues faute de candidat(e)s. Les métiers en tension demandent aux agences d’emploi de diversifier leurs sources de recrutement. "Dans ces contextes, comme dans d’autres situations, il est un avantage évident à pouvoir grossir les effectifs des candidats et donc des candidates potentielles" indique l'étude.
La qualité de vie au travail est renforcée dans les secteurs à enjeux dans le travail temporaire favorisant les conditions de travail des femmes sur des métiers dits historiquement masculins  : " les métiers, même ceux qui ont historiquement été marqués par une division sexuée des tâches – on pense notamment aux métiers de l’industrie – s’ouvrent de plus en plus à la mixité. L’argument entendu dans les entretiens, est que la qualité de vie au travail s’accommode plus facilement de collectifs mixtes que de milieux très homogènes " est-il précisé dans l'étude.

Quelles sont les pratiques des agences d’emploi pour favoriser l’égalité et la mixité professionnelle ?

L’étude nous donne quelques éclairages sur la question, notamment sur l’urgence qui viendrait freiner la mixité professionnelle : les agences d’emploi répondent à une demande souvent exigeante en termes de réactivité qui peut conduire à présenter les candidats connus des agences d'emploi. La compétence primerait sur le genre : « L’importance accordée au genre cède face à la compétence, la réactivité et surtout la fiabilité des candidats et des candidates » souligne l'étude.
Le sujet de la mixité serait encore faiblement abordé, cependant des procédures en agence d’emploi sont formalisées pour lutter contre toutes formes de discrimination, comme le précise l'étude : « On constate une progressive formalisation de la prise en charge et de la prise en compte de la mixité dans les procédures des agences. Certains réseaux ont adopté des procédures très précises pour minimiser le risque de discrimination, pratiquant même un droit de retrait des commerciaux en cas de conflits éthiques ou situations problématiques ».
Une question reste en suspens : les femmes qui occupent des emplois sont-elles celles qui auraient trouvé des solutions pour lever les éventuels freins liés à leur vie familiale (le mode de garde, la mobilité, les horaires atypiques…) ? Dans cette hypothèse, comment renforcer leur accompagnement en amont de l’accès à l’emploi ?

Quelles sont les besoins spécifiques du public féminin dans le Travail Temporaire ?

Le Travail Temporaire apparait pour les femmes comme une réelle opportunité de concilier vie personnelle et professionnelle et comme une véritable voie d’insertion vers l’emploi durable.
Cependant, l’étude révèle quelques points sur lesquels il faut rester attentif pour encourager le recrutement des femmes, et inciter les femmes à s’orienter vers le Travail Temporaire.
Cela se traduirait par l’encouragement et le soutien des candidatures féminines dans les emplois masculins, « de nombreuses femmes font une première démarche vers l’intérim pour rechercher des missions dans les secteurs pour lesquels elles ont été formées » indique l'étude. Or les emplois peuvent exister dans d’autres secteurs, il convient alors de ne pas décourager celles-ci de postuler à des missions qui peuvent relever de leurs qualifications initiales mais ouvrir sur la base de la motivation et des compétences pour candidater sur d’autres missions. 
Il conviendrait également d’accentuer le rôle d’accueil, de conseil et d’orientation des agences d’emploi pour inciter le public féminin à s’ouvrir à d’autres métiers.
Il s’agirait par ailleurs de renforcer l’accompagnement des femmes dès les premières missions afin de favoriser les conditions d’accueil dans un environnement masculin et éviter les risques d’abandon. « Une des conditions de la réussite de la mixité professionnelle tient à la qualité de la première expérience ou première mission sur des secteurs moins ouverts à la mixité professionnelle » confirme l'étude. L’enjeu est de prévenir d’éventuelles ruptures de la part des salariées qui pourraient rencontrer des difficultés d’intégration dans leur environnement professionnel et ainsi de limiter les risques d’échec.

Quelles sont les pistes préconisées par l’étude pour favoriser l’égalité et la mixité professionnelle dans la branche du Travail Temporaire ?

L’attractivité des métiers de l’intérim ainsi que les opérations de communication pour valoriser les femmes dans le Travail Temporaire représentent un enjeu fort pour favoriser la mixité professionnelle à l’échelle de la branche.
L’accompagnement des agences d’emploi dans leurs pratiques de recrutement afin d’accroitre le nombre de candidatures féminines est également une réponse. 
Elle pourrait se traduire par la mobilisation des acteurs des territoires pour initier des ingénieries spécifiques, innovantes et à forte valeur ajoutée pour favoriser l’emploi des femmes. Ces projets peuvent constituer une clé d’entrée pour créer des habitudes, de nouveaux partenariats et lever les principales idées reçues des entreprises sur le recrutement des femmes.

Quelles sont les actions mises en œuvre par le FAF.TT suite à cette étude pour favoriser l’égalité et la mixité professionnelle ?

En Ile-de-France par exemple, des agences d'emploi ont été accompagnées dans leur démarche d’égalité et de mixité professionnelle grâce à des ateliers techniques et pratiques sur le cadre légal, les leviers en matière de recrutement et les outils de communication sur lesquels elles peuvent s’appuyer.
Un prestataire externe a également été mandaté pour accompagner quatre agences d’emploi franciliennes à s’inscrire dans cette démarche. L’accompagnement a visé notamment à réaliser un diagnostic de la situation d’emploi des femmes au sein de leurs enseignes et définir un plan d’action et de progrès.
A l’échelle nationale, des démarches SCRIPT Emploi dans le secteur de la relation client et du numérique ont été initiées afin de sécuriser l’emploi des femmes et encourager leur recrutement dans ces secteurs. Ils ont permis de créer des outils pour renforcer l’accompagnement des femmes : outils de découverte et d’information sur les métiers de la relation client pour valoriser les opportunités du secteur, un outil de gestion des compétences pour identifier celles qui sont transférables et les possibilités de trajectoires professionnelles. Des parcours de formation modulaires sont égalemen proposés dans les métiers du numérique repérés à enjeux pour le Travail Temporaire.

Les clés pour agir au bénéfice de la mixité professionnelle sont nombreuses, elles reposent avant tout sur une prise en compte et une considération des problématiques de recrutement des femmes pour mettre en œuvre les bons leviers dans son environnement professionnel avec l’appui des acteurs de son territoire.

 


 

Mot clé : RSE
Augmenter la taille du texte Diminuer la taille du texte Imprimer Envoyer Partager
08/03/2018

Aucun commentaire

*
Effacer
*
Effacer
*
Effacer
Effacer